Rhume des foins et pollen: le CBD peut il aider en cas d'allergie ?

- Catégories : CBD & BIEN ÊTRE

La rhinite allergique saisonnière, également connue sous le nom de rhume des foins, affecte actuellement plus de 25% de la population générale en France. Ce qui représente une augmentation de quatre fois au cours des trois dernières décennies, selon l'Inserm. Bien que cette affection soit considérée comme bénigne, elle constitue un problème de santé publique important en raison de sa prévalence et de son impact significatif sur la qualité de vie.

Les symptômes du rhume des foins sont similaires à ceux d'un rhume commun mais sont souvent accompagnés de réactions allergiques telles que démangeaisons et inflammations dont l’intensité peut varier et parfois déboucher sur des problématiques plus importantes. Bien qu'il existe des traitements pour soulager ces manifestations, ils peuvent être contraignants et entraîner des effets secondaires. Une nouvelle piste se dessine avec l'utilisation potentielle du CBD, qui pourrait offrir des avantages contre l'allergie au pollen.

Le CBD un anti inflammatoire respiratoire

L'allergie est une réponse immunitaire excessive qui augmente la réaction inflammatoire pour combattre la présence d'un allergène.

L'asthme est une de ces réactions. Il se caractérise par une inflammation des voies respiratoires, une sensibilité accrue des bronches et une obstruction des voies respiratoires. Il peut se manifester dans les cas d'allergie au pollen importante.

Des études ont montré la présence de lymphocytes spécifiques dans les poumons des personnes atteintes d'asthme. Ces lymphocytes sont des cellules du système immunitaire et sont impliquées dans la production de molécules appelées cytokines, qui régulent la production d'anticorps.

Une étude a été menée pour évaluer l'effet du CBD sur l'inflammation associée à l'asthme. Des rats ont été induits à développer de l'asthme et ont ensuite été traités avec du cannabidiol pendant deux jours. Les résultats ont montré que le CBD réduisait les niveaux de cytokines inflammatoires dans le sang.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires, mais le CBD pourrait être utile pour moduler la réponse inflammatoire.

asthme cbd

Le CBD des propriétés anti inflammatoires cutanées

eczéma cbd

En cas d'allergie au pollen, une des autres réactions possibles de l’organisme à son contact est la dermatite allergique, une manifestation allergique de la peau tel que l’eczéma.

Une étude a été menée sur des souris atteintes d’hypersensibilité de contact cutané. Celle-ci a montré que les animaux dépourvus des deux principaux récepteurs cannabinoïdes présentent une inflammation allergique exacerbée. En revanche, les souris qui ont des niveaux accrus d'anandamide (un neurotransmetteur cannabinoïde présent dans l'organisme en particulier dans le cerveau) ont présenté des réponses allergiques réduites de la peau.

Les récepteurs cannabinoïdes dont l’activité a été bloquée lors de l’examen ont exacerbé l'inflammation allergique, tandis qu’avec les récepteurs cannabinoïdes en activité, l'inflammation a été atténuée.

Ces résultats démontrent que le système endocannabinoïde joue un rôle protecteur dans l'allergie cutanée de contact et suggèrent une cible d'intervention thérapeutique grâce à aux propriétés anti inflammatoires du CBD.

Comment consommer le CBD pour agir sur les allergies ?

Il est crucial pour les individus sujets aux allergies de s'assurer qu'ils ne sont pas allergiques au cannabidiol, bien que cela soit rare. Pour ce faire, il est conseillé d'appliquer une petite quantité de CBD sur le dos de la main et d'observer s'il y a une réaction cutanée. Si une réaction se produit, il est recommandé de ne pas consommer de cannabidiol.

Diverses méthodes d'administration sont disponibles pour le CBD. L'huile de CBD administrée par voie sublinguale est la plus répandue car son action est rapide. D'autres options incluent les gélules ou capsules  de CBD pour une meilleure absorption du produit. La vaporisation est également une option pour ceux qui préfèrent inhaler le CBD.

En ce qui concerne le dosage, la réponse au CBD varie souvent d'une personne à l'autre. Afin de connaître celui qui correspond à votre organisme, il est préférable de procéder par microdosage. C'est-à-dire commencer par consommer de faibles doses puis les augmenter progressivement jusqu’à observation d’améliorations.

Il faut toutefois préciser que bien que le cannabidiol (CBD) peut aider à le soulager des inconforts, il ne doit pas être considéré comme un remède. Dans tous les cas, il est recommandé de demander l’avis d’un professionnel et d’un médecin notamment en cas d’intéraction médicamenteuse.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

close Votre panier
close Votre panier
Créer un compte
Vous êtes déjà inscrit
Connectez vous Ou Mot de passe perdu ?